Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 16:52

On le sait, la commune d'Overijse a écrit en néerlandais à la commune de Grez-Doiceau afin de lui demander l'autorisation de passage pour une "ballade pédestre et cycliste récréative organisée dans le cadre du Gordel avec le Bloso". A l'heure actuelle, seul André Flahaut (quand on quitte un gouvernement, on retrouve un cerveau ?) a réagi en  s'inquiétant de cette volonté d'étendre l'événement militant flamand dans une commune wallonne. Timidement, il ajoute que "Si la commune donne son autorisation, elle doit exiger que les emblèmes et drapeaux des participants à la ballade restent de l'autre côté de la frontière linguistique".
 
Depuis, plus inquiétant, le Bourgmestre Alain Clabots et ses échevins en ont parlé en réunion du Collège... et ont pris la décision de dire "JA!" : " dans un esprit d'ouverture et d'accueil. C'est le message politique que la commune a décidé de faire passer. Chez nous, tout le monde est le bienvenu". Le Bourgmestre ajoute : " Je ne suis pas sûr qu'ils viennent à Néthen pour mettre un pied en Wallonie. Nous ne voulons donc pas non plus envenimer la situation."
(Quelle situation ?)
 
A l'heure où trois bourgmestres (qualifiés de "quantités négligeables" parce que leur autorisation n'est pas nécessaire pour l'organisation a déclaré le ministre flamand des Sports, Bert Anciaux) de communes (Linkebeek,  Crainhem et  Wezembeek-Oppem) situées en Région flamande ne donneront (peut-être) pas l'autorisation au passage du Gordel dont on sait que c'est un événement plus politique que sportif, on ne peut que s'étonner de cette réponse favorable de Grez-Doiceau.

 
On peut craindre en effet un agenda caché, puisque des rumeurs insistantes font état, par ailleurs, de menaces sur l'intégrité du Brabant wallon que d'aucuns verraient bien sacrifié, en tout ou en partie, en guise de monnaie d'échange à une solution "équilibrée" pour l'épineux dossier de BHV.

 
Citoyens, préparez vos clous !

 
M. à J. :  En fin de soirée, on apprenait que Le Gordel a finalement préféré limiter son parcours à la ceinture flamande qui entoure Bruxelles, faute de pouvoir exhiber ses calicots.

à suivre !

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2008 4 03 /07 /juillet /2008 18:37

La presse fait état d'une proposition qui circulerait dans le groupe "BHV" de négociation institutionnelle, celle-ci : "Scinder BHV et créer, ensuite, deux collèges électoraux se chevauchant : l'un englobant le Brabant wallon, Bruxelles et les 6 communes de la périphérie, l'autre comprenant Bruxelles et le Brabant flamand"

Bref, un compromis boiteux "à la Belge" dont les seuls Brabançons wallons sortiraient perdants. On remettrait sur le métier un des meilleurs acquis de la régionalisation (Oups ! Pardon, du fédéralisme) pour (tiens-tiens, comme par hasard une revendication du Mouvement flamand) en quelque sorte "communautariser" l'ancienne province du Brabant.

Il nous reste à espérer que nos politiciens auront, pour une fois, le sens de l'intérêt général et ne feront pas passer en priorité leurs petits intérêts électoraux à court terme.


C'est vraiment du n'importe quoi. Ce serait vraiment à désespérer. Refuser de remplir son devoir électoral deviendrait alors un acte citoyen !


A moins que... la révolte ?
Pendre le dernier des Michel avec les tripes du dernier des Maingain ?
;-)

Mise à jour : Je pensais le PS plus prudent pour des raisons purement électorales, mais Rudy Demotte vien de déclarer au   KNACK du 25 juin : " Tous les partis francophones sont demandeurs pour relier Bruxelles et la Wallonie via Rode-St-Genèse, qui est en majoritairement francophone. Et je peux le comprendre. Mais il serait encore plus utile d’élargir Bruxelles avec des parties du Brabant wallon et du Brabant flamand."

Partager cet article
Repost0
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 23:32

La presse nous confirmait ce 27 juin que la haine sévit via les courriels en chaîne sur Internet. Le racisme ordinaire certes. Qui d'entre-nous n'a pas reçu ces courriels nauséabonds. Il en va de même pour les fora où, sous couvert de pseudonymes, de courageux anonymes (facilement reconnaissables à leur style) règlent leurs comptes et versent leur bile sans crainte d'être démasqués. Leurs victimes n'étant mises au courant que par hasard de ces agissements. J'ai ainsi du intervenir quelques fois auprès des modérateurs du Soir, de la Libre ou de Voxlatina pour qu'ils fassent respecter leur propre charte éthique.
 
Coïncidence, c'est ce même jour qu'un certain
Bernard C. de Namur (ou plus précisément de Jambes, que j'ai du croiser trois ou quatre fois) a choisi pour envoyer un pourriel multiple qui circule actuellement et que vous avez peut-être reçu. Prenant ombrage du fait que je fais ce que j'ai toujours dit et annoncé, c'est-à-dire faire ce que je crois possible pour rassembler les différents courants de la mouvance wallonne autour d'un commun dénominateur (un programme commun pour reprendre une expression qui a fait fortune dans les années '70 et '80) voici comment il interprète (fanatisme sectaire ou émotionnel des nouveaux convertis ?) mon attitude qu'il vient probablement de découvrir: " Voilà l'alliance de l' aveugle et du paralytique.. l'enfant en sera un borgne unijambiste..Pauvre Claude Thayse , toujours aussi malade de son ego surdimensionné…" (Sic !)
 
Jalousie ?  A sa façon, cet individu reconnaît implicitement que j’ai un égo et, ce que je trouve le plus important, que je n’ai pas une âme de courtisan ou de… laquais ! Eclair de lucidité de sa part ?
 
Certes, tout ce qui est excessif est insignifiant. N'empêche, c'est irritant. Et serait parfaitement ridicule et anecdotique si cet énergumène inculte de surcroit (*) n'était un des dirigeants d'un parti qui se dit rassembleur (et wallon !). Et que, la veille au soir, un des autres hommes de confiance de son président ne m'avait affirmé que ce type de pratiques calomnieuses, directes ou sournoises, y était désormais interdit. Aveu implicite que certaines manières de fonctionner de dirigeants actuels de cette formation rappellent étrangement ce qui avait cours en des temps beaucoup plus sombres pour la démocratie… ou que ne renieraient pas des partis non démocratiques. Peut-être y aurait-il là un peu de ménage à faire…
 
Tout ça est évidemment lamentable. La division entre Wallons et plus particulièrement entre partisans d'un même avenir pour notre Peuple est suicidaire. Ce n'est pas avec des injures et des invectives qu'on peut bâtir l'avenir. Je le regrette d'autant plus que j'ai présidé le RWF pendant deux ans, que cette dérive me désole. et qu'il semble bien que ce type d'attitude y soit maintenant de plus en plus encouragé. Je le regrette pour la grande masse des militants de cette cause qui, eux, sont sincères, honnêtes et respectueux des principes républicains.
Finalement je suis heureux d'en avoir été "démissionné" un beau jour de juin 2007 pour avoir dénoncé les dérives du fils spirituel (et ce n'est pourtant pas un comique !) du président.

Bref, un nouvel épisode peu glorieux de la longue histoires des divisions au sein du Mouvement wallon commencée avec la désastreuse dissolution du Rassemblement wallon.
Sans vraiment beaucoup d'importance et à oublier au plus vite.

Tiens, tant qu'à faire, ça m'a donné envie d'inventer un logo. Qu'en pensez-vous ?

(*) Comme l'a montré Paul De Tarse qui pourrait être son modéle, pas besoin de culture, la démagogie suffit et avec elle sa perpétuelle alliée : la haine de l'intelligence.
Partager cet article
Repost0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 18:33

Ce jugement étonnant qui nous ramène aux temps les plus obscurs de l'inégalité entre les êtres humains se base sur une interprétation du Code civil qui fait des êtres humains une vulgaire marchandise. Même s'il peut être jugé correct dans sa forme, c'est un jugement idéologique (une répudiation légale !) reposant sur la distinction entre musulmans et non-musulmans, et la porte ouverte aux intégrismes de tout poil !
 
Exiger la virginité d'une femme, c'est lui demander de renoncer à un droit et une liberté dont elle peut jouir (sans jeu de mots!).
 
Nous n'avons pas les mêmes valeurs, et pas seulement en matière de rillettes, Monsieur le juge. J'ai honte à ma République !
 
Je partage tout à fait le point de vue de Catherine Kinzler sur
son blog et dans le magazine "Marianne" ! A lire absolument !

Partager cet article
Repost0
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 18:36

Au moment ou le pouvoir d'achat devient le problème numéro 1 des salariés, l'agence Belga a annoncé que les dotations royales et princières connaissent dans le budget 2008 une inflation de 5,5 pc par rapport à l'an dernier.
La reine Fabiola devrait recevoir 1,52 million d'euros (+5,1 %), le prince Philippe 961.000 (+5,6 %), la princesse Astrid 333.000 (+5,7 %) et le prince Laurent 319.000 (+5,6 %). Quant au roi, sa liste civile est évaluée à 9,93 millions (+5,1 %). Le montant total des dotations est de 13,04 millions.

Allons, tout va bien ! Les problèmes de pouvoir d'achat de certaines catégories défavorisées de la population ne seront bientôt plus qu'un mauvais souvenir.
Pfffffff !

Un graphique qui vous donne une idée des salaires des chefs d'Etat de différents pays européens... A titre de comparaison, le salaire du président français, Nicolas Sarkozy (qui a été plus que doublé avec comme objectif de le mettre au niveau de celui de son premier ministre - 240.000 euros brut /an) consiste en une indemnité mensuelle de 18.690 euros (bruts !), contre environ 7.700 euros bruts dont se satisfaisait Chirac (pension de retraite : 30.000 euros).

Partager cet article
Repost0
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 12:02

Excellent dessin de Kroll ! Il résume parfaitement les réactions des deux camps en présence.
... Et de leurs publics !
M. à J. : Vincent de Coorebyter,  Directeur général du Crisp, ne dit rien d'autre dans sa chronique du 13 mai 2008 dans "Le Soir"...

Partager cet article
Repost0
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 19:01

Point n'est besoin d'en rajouter sur les déviances qu'ont connues les sociétés de logement social en Wallonie (La situation est probablement pareille en Flandre et à Bruxelles, puisque le système politique y est le même... à la différence qu'en Flandre, il faut parler la langue de la Région avant de faire usage des passe-droits habituels...).
Le principe du logement social est un excellent système pour permettre aux plus pauvres de se loger décemment.
On sait que ce n'est pas toujours le cas, hélas. Et que certains (J'en connais et je pensais que c'était de rares exceptions) profitent du système.

J'ai quand même été soufflé par cet article paru (ce n'est pas un gag !) dans
le Soir - Edition Brabant wallon à propos de l'inauguration, à Nivelles, de quinze nouveaux logements à l'impasse de la Grosse Pompe. Jugez-en vous-même, deux extraits à lire attentivement :
« Je suis très contente car j'ai obtenu un appartement. J'attendais depuis plus de cinq ans. J'habite rue Théodore Bartels depuis 20 ans mais avec ma petite pension, celle de mon mari qui était directeur aux Chemins de Fer, je ne peux plus payer 30.000 francs par mois. » (...)
Un autre appartement sera occupé par un jeune homme de 21 ans. « Je l'ai inscrit sur la liste d'attente alors qu'il avait 16 ans, précise sa maman qui profite (sic !) d'un autre des 2.629 logements des Habitations sociales du Roman Pais, au Vert Chemin. Il se met en ménage. Il n'y a plus assez de place chez moi. J'ai conseillé à ma belle-sœur d'en faire de même pour son enfant de 12 ans... »

Bref, on n'est jamais assez prudent...
Conclusion, comme on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait, voici un
conseil aux futurs parents : au moment de réserver une place à la crèche pour vos futurs enfants (ou même le jour de leur conception, tant qu'à faire !), inscrivez les également comme demandeurs d'un logement social. Sans oublier de choisir leur école secondaire...

Suite aux « affaires », le gouvernement wallon a décidé un renforcement des contrôles. Le commissaires Benoît Dembour, compétent pour cinq sociétés dont celles du Brabant wallon, précise que : « Le milieu n'est pas pourri comme on a pu le dire. Et avec la réglementation beaucoup plus stricte, les possibilités de clientélisme sont devenues très réduites. » Mais là non plus, on n'est jamais trop prudent. Vous savez ce qu'il vous reste à faire...
 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 06:19
On en prévoit donc déjà d’autres ?
 
En tous cas dans la presse francophone… N’est ce pas un peu abusif ? Il est vrai que je n’imagine pas que les électeurs flamands estiment que leurs attentes communautaires aient été rencontrées… Bart De Wever n’a-t-il pas précisé : « nous avons un bon accord avec le CD&V sur la manière de progresser ces prochains mois » . Finalement, dire « Leterme premier » c’est une façon de reconnaître que c’est une nouvelle mouture de gouvernement intérimaire.
Alors, un gouvernement pour trois ans ou pour trois mois ? Sans vouloir être exagérément cynique, le terme, ça fait plutôt penser à « dernier » qu’à « premier ».

 
N’ayant pas la responsabilité de la communication d’un quelconque parti politique d’opposition ou de la majorité, je ne prendrai pas position sur le texte de l’accord qui contient surtout des déclarations d’intentions. Je voudrais simplement revenir sur l’indécence des déclarations des présidents francophones des partis de la majorité qui se congratulaient dans l’euphorie hier matin sur les ondes de la RTB(f). Sont-ils tellement coupés des réalités ?
Par ailleurs, le fait qu’ils reconnaissent qu’ils retrouvent tous l’essentiel de leur programme montre qu’en dehors de grands points sur lesquels tout le monde est d’accord, les différences sont bien d’ordre sémantiques plutôt qu’idéologique. Quand je disais que nous vivons dans un régime de parti unique et avec des tendances qui se cachent bien mal sous des étiquettes…

Etiquettes ? Et l’éthique là-dedans ?
Partager cet article
Repost0
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 12:23
Notre combat est indissociable de celui de la défense de notre langue française. Voici un courrier que je viens d’envoyer aux députés européens des différents partis de la Communauté française ainsi qu'au commissaire européen de Jodoigne. Je ne manquerai pas de publier leurs réponses. Et je vous invite à leur écrire également...
 
Vous savez qu'Eurostat (dont le siège est à Luxembourg et l'appellation officielle est Office statistique des communautés européennes) est le service statistique de la Commission européenne. Il a été fondé en 1953 pour répondre aux besoins de la CECA (Communauté économique du charbon et de l'acier). À partir de 1958, Eurostat devient l'organe statistique de la CECA, de la CEE (Communauté économique européenne, aujourd'hui Union européenne) et d'EURATOM. Les organismes abonnés à la série dite "Eurostat en bref" reçoivent en ce moment une courte note d'information rédigée en allemand, en anglais et en français, mais ce sera ... la dernière fois. Voici, en effet, un extrait de ce message :

"Chers abonnés,
Vous êtes destinataire de notre publication "Statistiques en bref" disponible en trois versions linguistiques, anglais, français et allemand. En janvier 2008 Eurostat a pris la décision de rationaliser la production de cette collection. En conséquence, à partir du 1er avril 2008, les Statistiques en bref ne seront plus produites qu'en anglais, les versions en langues française et allemande ne seront plus publiées. A partir de maintenant vous ne recevrez plus que la version anglaise.
"


Eurostat, c'est-à-dire la Commission européenne, a donc "décidé" de rayer la langue française des publications en question. On se demande bien de quel droit, puisque le français est l'une de ses langues officielles depuis sa naissance il y a plus de 50 ans et que d'ailleurs, aucun des membres fondateurs de la CECA (traité signé le 18 avril 1951), ni des signataires du Traité de Rome (25 mars 1957) n'était anglophone. Le motif invoqué aujourd'hui est donc la rationalisation.
 
Comptez-vous réagir ? Il apparaît, en effet, de plus en plus clairement, depuis 1973 avec l'entrée de la Grande-Bretagne, mais sans doute surtout depuis 1995 et l'élargissement de l'Union européenne, que la langue française ne cesse de reculer rapidement au niveau des institutions européennes et que le destin que celles-ci lui promettent n'est autre que celui de sa lente et méthodique mise au tombeau.
 
Je vous remercie de la suite que vous donnerez à la présente et vous prie de croire, etc…
Partager cet article
Repost0
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 19:14

Depuis que j’ai ouvert ce blog, je pense avoir toujours cherché à être le plus clair possible et à aider à la réflexion, soit par des analyses, soit en apportant des arguments à l’appui d’une cause que j’ai embrassée dans les années ‘80. Si je suis rattachiste (ou réunioniste), c’est la suite logique de mes engagements depuis mes dix-huit ans par amour de la Wallonie et des Wallons. Je refuse l’idée du noir et du blanc. Les choses sont évidement plus complexes. Je cherche à mettre mes concitoyens devant des faits, des situations, en essayant qu’ils soient le plus pertinent possible, à eux, ensuite, de se faire leur opinion. 
J
e vois notre société comme un ensemble de situations particulières. 
Certes, c’est là une attitude assez éloignée de certains - et ils ne se privent pas de me le reprocher, parfois avec véhémence sur les fora (*) -  pour qui il faut toujours présenter, en politique, des options claires et simples à l'électeur.

Faire simple en politique, c’est encourager le fanatisme. C’est bâtir une société guidée essentiellement par des émotions. 

Par ailleurs, en fonction des circonstances et des intérêts, on peut dire que tous les points de vue sont valables et aucun ne l’est. Je crois en la vertu de l’information (je n’ose pas utiliser le terme d’éducation). Cette dernière ne rend pas nécessairement plus intelligent - je n’aurai pas l’impudeur de le penser – mais ce que je sais, c’est qu’elles rendent, à coup sûr, moins con…

(*) N’hésitant pas non plus à user de méthodes qu’on aurait pu croire réservées à l’extrême droite, comme ce dirigeant non élu du parti réunioniste qui intervient courageusement sous le pseudonyme de « Léon » sur le forum que « Le Soir » a consacré à notre appel à la convocation d’Etats-généraux de la Wallonie et qui me convainc ainsi de ne pas renouveler ma carte de membre…

Partager cet article
Repost0

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...