Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 15:38
Sans commentaires...


La dernière fois qu'un homme politique un peu connu ("Famous in Belgium" comme disent les Anglo-saxons) a dit du bien de moi, c'était - je pense - en 1994 et c'était... Louis Michel. Il  a dit ceci :  à d'autres évidemment mais ça m'a été répété bien plus tard: "Claude Thayse est un garçon intelligent mais il faut se méfier de lui parce que c'est un idéaliste. Il ne se soumettra pas facilement". Beau compliment, non ?

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 15:18
anti_bug_fckUne réponse...

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 11:23

Voilà, grâce à un ami, je peux mettre, comme d'autres, des messages vidéo en ligne. Tiré de mon discours de fin de mandat de président du RWF en décembre dernier. Voici le premier extrait consacré à une réflexion sur le rôle de l'Etat. La première partie est manquante (changement de cassette..) Mais voici ce que vous avez manqué. 

(...) il est aussi de tradition que ceux qui partent laissent un message.
Je voudrais insister sur deux points qui me tiennent à coeur.
anti_bug_fck
D’abord, nous devons davantage encore mettre l’accent sur les valeurs qui nous rassemblent, et autour desquelles nous pouvons rassembler les Wallons...



 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2007 1 01 /01 /janvier /2007 09:16
En 2007, nous pouvons nous élever, comme nous avons su si bien le faire à travers toutes les époques, contre les infâmes aliénateurs de nos libertés. Nous le pouvons, nous le devons même ! Il est plus que temps de se réveiller, et de reprendre notre destin en main.
 
En 2007, il faudra se battre pour que nos idéaux triomphent. Il faudra se battre pour que « Liberté Egalité Fraternité » soit un peu moins une utopie, et un peu plus une réalité. Il faudra se battre contre ceux qui font des maux des principes. L’injustice, la haine, la guerre et la misère ne sont et ne seront jamais des fatalités.
 
Et je nous souhaite en particulier :
la sérénité d’accepter ce qui ne peut changer,
le courage de changer ce qui peut l’être,
la sagesse de connaître la différence.

Merci au blog de l'Action republicaine dont j'ai plagié les voeux parce qu'ils correspondent tout à fait à ma vision  !
Partager cet article
Repost0
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 15:58

A l'occasion des fêtes de fin d'année, nos médias audiovisuels nous invitent à acheter des "best of(s?)" (baises toff dirait-on en dialecte bruxellois ?) d'artistes de variétés.  Pourquoi ne pas dire simplement des morceaux choisis ?

Ou encore un florilège ? N'est ce pas beaucoup plus beau que cet affreux terme anglo-américain ?

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 13:35
Etrange coïncidence ! (encore que…) 
Dans "Le Soir" du week-end, Di Rupo affirmait : "Nous avons en réserve une série d'idées, comme l'extension de la région bruxelloise avec un lien territorial avec la Wallonie."
Ce matin, deux dirigeants du MR publiaient une « Lettre aux Wallons » dans laquelle ils rappellent qu'ils plaident depuis longtemps pour une meilleure organisation des francophones, une plus grande solidarité entre la Wallonie et Bruxelles. Rien de bien nouveau me direz-vous.
 
Cette idée d’élargissement de la Région bruxelloise à son Hinterland naturel n’est pas nouvelle. Dans n’importe quel Etat démocratique, ça n’aurait pas posé de problème. Encore faut-il se rappeler que l’hinterland(*) est une notion économique. Et non politique. Or, c’est bien de cela qu’il s’agit.
Le Vice-président MR et Président du FDF, parti saprophyte(**) du PRL au sein du MR, exige également l’extension de la Région bruxelloise à presque toute la Wallonie… si on écoute bien ses discours.
 
Où se ferait ce lien territorial ? Nulle part ailleurs que dans la province du Brabant wallon, la plus proche de Bruxelles.
Vers quelles communes ? Celles qui sont les plus rapprochées de la frontière linguistique. Wavre, peut être exclue parce qu'il faudrait alors déterminer un autre Chef-lieu pour la nouvelle province.
La Hulpe est envisageable (elle avait d’ailleurs déjà été menacée à l'époque des lois Gilson – 1963 !), mais présente l'inconvénient de ne pas être contigüe d’une commune flamande dotée du régime dit « de facilités ». Une situation d'ailleurs semblable pour Wavre qui serait également exclue pour cette seconde raison.
Quelles communes répondraient alors aux critères requis par la pensée Di rupienne ?
Le choix n'est pas large, il ne reste plus que Braine l'Alleud et Waterloo qui possèdent les « caractéristiques convenables » pour fusionner avec la région bruxelloise, les deux villes jouxtant la commune à facilités de Rhodes Saint Genèse. Déjà Di Rupo avait pointé le bout de l'oreille en annonçant il y a quelques semaines que cette commune à facilités pourrait faire la liaison entre la région de Bruxelles et la Wallonie.
 
Inquiétant. Deux des principaux partis francophones seraient ainsi en train d’accorder leurs violons sur notre dos. Le fait que ces communes perdraient ainsi leur statut linguistique français pour devenir de facto bilingues (et donc pourvoyeuse prioritaire d’emplois aux « nés flamands » comme à Bruxelles) semble bien être le cadet des soucis des généreux Di Rupo et Maingain. En venant avec cette proposition, il s'agit uniquement de pouvoir s'asseoir à la table de négociation avec une monnaie d'échange dont une fois de plus la Wallonie ferait les frais. Quant à l'avis des habitants, on s'en passerait tout naturellement...
 
Le danger ne vient pas toujours des Flamands !
 
Merci à Pierre Bary pour avoir attiré mon attention !
(*)   Zone d’influence et d’attraction économique
(**) "Germe" ou "végétal" qui vit sur un hôte, se développant à partir de matière organique inerte...
Partager cet article
Repost0
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 14:18
Je pense m’être déjà exprimé sur ce sujet. Mais les messages reçus ces derniers jours m’incitent à y revenir.
 
Le débat entre Flamands, Francophones et Wallon est biaisé par un problème de traduction et de concept.  Les mots « Nation », Confédéralisme », « Indépendance », « autonomie », « Communauté », n’ont absolument pas le même sens chez eux que chez nous. Les mots n’ont pas la même signification.
 
La preuve : Les Flamands réclament « Etat flamand en Europe » (Een Vlaams Staat in Europa !) mais… semblent bien vouloir rester dans un cadre… belge ! Ils veulent bien envisager que la Wallonie (et Bruxelles ?) soient également indépendante (à leurs conditions), mais pas qu’elle se choisisse un autre destin en dehors du cadre belge.
 
Pour les Flamands, la « confédéralisme » en Flandre ne représente pas une « coquille vide » comme les partis francophones le craignent.  J’ajouterais qu’il faut dire que l’essentiel de leurs échanges commerciaux se passent avec… la Wallonie. Et ça, ils veulent le garder. Le beurre et l’argent du beurre en quelque sorte. Leur indépendance ressemble fort à du confédéralisme mâtiné de protectionnisme (Comment traduire colonialisme en Flamand?).
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 19:55
Si je reprend cette savoureuse expression du capitaine Haddock, c’est qu’au moment où certains portent plainte suite à l’émission de la RTB(f) de mercredi, le Gouvernement flamand vient de confirmer sa décision de ne plus accepter que les noms des villes ou villages soient traduits en français sur les panneaux officiels dans les communes à facilité ou non !
Bien dans la tradition du mouvement flamand tel que parfaitement annoncé par Jules Destrée dans sa "Lettre au Roi" de 1913.
Partager cet article
Repost0
15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 17:58

"La Flandre a officiellement pris son indépendance"

Télécharger l'émission
 ou le débat ! 

Et vu du Québec...

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2006 4 14 /12 /décembre /2006 15:00
Rappelant que les présidents de partis étaient tous au courant du contenu et de la programmation de l’émission sur la fin de la Belgique, voici un petit florilège de mauvaise foi et de mensonges flagrants ! (*)
 
Pour Elio Di Rupo, "il est irresponsable et incivique de faire croire que les Flamands ont voté leur indépendance alors que notre pays est secoué par des volontés séparatistes".
 
Joëlle Milquet juge pour sa part cette initiative "ni responsable ni opportune. Elle mérite des explications sans délai. On ne joue pas avec l'avenir du pays et l'attachement des Belges à son égard".
 
Pour Didier Reynders, "cette émission décrédibilise totalement une institution à laquelle la Communauté française consacre beaucoup de moyens". Pour le MR, la ministre de l'Audiovisuel Fadila Laanan portera toutes les responsabilités politiques de cette émission.
 
La ministre de l'Audiovisuel Fadila Laanan se déclare honteuse…
 
Isabelle Durant s'est pour sa part déclarée "estomaquée" par l'attitude de la RTBF. "On ne banalise pas ainsi l'avenir du pays. (...) Sans prévenir, on montre une fiction sur le sujet avec le risque de la banaliser. Enormément de gens y ont cru. Je comprends que l'on recherche des façons originales de présenter un sujet, mais celui-là mérite un autre traitement."
 
Et les politiques flamands ne valent pas mieux !
 
Le Premier ministre Guy Verhofstadt juge cette émission qui annonçait la fin de la Belgique comme "irresponsable". C'est du très mauvais Orson Welles a-t-il ajouté.
 
Pour Yves Leterme, "on a caricaturé les positions flamandes, comme on le fait toujours dans les médias au sud du pays. Nos partis y sont décrits sans objectivité."
 
Bert Anciaux (SP.A-Spirit) déclare quant à lui qu'"il est grand temps que nous apprenions à nous connaître dans ce pays. Moi, je ne me reconnais pas quand la presse francophone parle des Flamands".
Comment dit-on "faux-cul" en Flamand ? Peu importe, c'est l'esprit qui compte !
(*) Sinon, comment imaginer que Charles Piqué, Olivier Maingain ou Karl Lambrecht auraient accepté de jouer leur propre rôle ?
Partager cet article
Repost0

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...