Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 14:39
Information de service...
Sachez-le ! Le SLFP-Enseignement propose de mettre ses moyens financiers et juridiques à la disposition des parents d'élèves qui s'opposent au décret inscription dit "Décret Arena"( voir : La mixité sociale dans les écoles ? Oui, mais pas n’importe comment Madame Arena !).
Le site Internet du syndicat présentera bientôt un formulaire destiné aux particuliers - même si, comme moi, ils ne sont pas syndiqués - désireux d'intenter un recours. Le requérant devra y expliquer son intérêt à la cause. Le syndicat rassemblera ensuite les griefs et les regroupera en un unique recours devant la Cour d'Arbitrage. Au-delà de l'action juridique, le SLFP espère amener le Parlement à interpeller le gouvernement et, éventuellement, modifier le décret...
 
Pour rappel, le décret vise, d'une part, à établir un registre dans chaque école secondaire et à inscrire les élèves selon le principe du "premier arrivé, premier servi", et, d'autre part, à empêcher les changements d'école au sein d'un cycle du primaire ou du premier degré du secondaire.
 
Amusant (?), le syndicat, qui avait dans un premier temps jugé le texte louable dans ses intentions de favoriser la mixité sociale à l'école et l'égalité d'accès à l'enseignement, s'est rendu compte que les moyens mis en oeuvre pour atteindre ces objectifs étaient beaucoup moins nobles.
En effet, outre l'atteinte à la liberté de choix des parents, il y aurait  un problème de respect de la vie privée puisque demain ce sera le chef d'établissement, et non plus les parents, qui aura un rôle majeur dans la décision de changement d'école ou non d'un enfant, même en cas de force majeure. "Cela forcera les parents, lors de l'audition devant un directeur d'école, à porter à sa connaissance des éléments extrêmement intenses de vie privée, de conception philosophique, religieuse ou morale", reconnaît le syndicat.
De même, le SLFP s'inquiète, comme de nombreux parents, de la non-priorité accordée aux élèves ayant suivi leurs études dans un établissement primaire et souhaitant poursuivre en secondaire dans le même établissement.
 
Plus d'info :
http://www.slfp-enseignement.be/
 
Le mouvement est lancé, j'imagine que d'autres propositions du même type vont suivre.
Partager cet article
Repost0
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 09:34
Toute désinformation est bonne à prendre...
 
A l'émission "Matin première" de la RTB(f), le Secrétaire d'Etat à la Fraude fiscale - Hervé Jamar - interrogé sur les résultats (?) de la lutte contre ce "sport national" a été interrogé, en fin d'émission sur la demande de naturalisation de Johnny H.
 
Il a, bien entendu, mis en doute l'objectif fiscal de la démarche. Ajoutant que " ce n'est qu'une tempête dans un verre d'eau, chaque année des centaines de Français font la même démarche auprès de la Belgique pour échapper à l'ISF, et on n'en parle jamais"... (Sous entendu... Les impôts sont moins élevés chez nous !
 
Curieux, le rapporteur général du Budget au Sénat (français), Philippe MARINI (UMP- Oise) constate qu' 2004, pour tous pays (paradis fiscaux),  568 délocalisations fiscales sont redevable à l’ISF. Décidément, entre l'UMP et le MR, on ne partage pas les mêmes règles de l'arithmétique... (*)
 
En ce qui concerne une comparaison entre la France et la Belgique pour les impôts :
Tableau comparatif de la fiscalité directe en Belgique et en France en avril 2006 et Impôts sur les revenus : Belgique - France", une suite et une confirmation. (Merci à Alain Destexhe de confirmer ainsi mes chiffres !)
Une illustration du fait que la Belgique préfère taxer lourdement les petits revenus plus nombreux :
Les petits revenus belges émigrent en France... (**)
Et une explication sur l'ISF :
ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
Enfin, et pour la bonne bouche, deux citations qui s'appliquent bien au sujet, parfaitement comprises et bien adaptées par toute la propagande du régime :
 
"Le mensonge n'est un vice que quand il fait mal. C'est une très grande vertu quand il fait du bien. Soyez donc plus vertueux que jamais. Il faut mentir comme un diable, non pas timidement, non pas pour un temps, mais hardiment et toujours. Mentez, mes amis, mentez, je vous le rendrai un jour."
(Voltaire, lettre à Thiriot du 21 octobre 1736).
 
« La calomnie, monsieur ! Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens près d’en être accablés.
Croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville en s’y prenant bien : et nous avons ici des gens d’une adresse !... D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano, vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et, rinforzando de bouche en bouche, il va le diable ; puis tout à coup, ne sais comment, vous voyez la calomnie se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’œil. Elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait ? »
(Pierre-Augustin Caron de BEAUMARCHAIS / Le Barbier de Séville (1775) / Œuvres complètes / Firmin-Didot 1865)
 
(*) Des noms ? Daniel Auteuil, Emmanuelle Béart, José Garcia. Des sportifs, comme l’ancien joueur de tennis Henri Leconte. Un comique : Roland Magdane. Un écrivain : Eric-Emmanuel Schmitt. De grands patrons : la famille Mulliez (Auchan, Décathlon, Kiabi…), la 3e plus grosse fortune de France ; la famille Halley (groupe Carrefour) ; Jean-Claude Decaux (10e fortune de France) ; Bernard Darty ; les Taittinger, qui se partagent entre la Suisse et la Belgique ; l’ancien patron d’Air Liberté : Lotfi Belhassine...
Bref... des gens comme vous et moi... ou presque ! Un député (MR & rupin) de Bruxelles : Yves de Jonghe d’Ardoye encourage ces Français à venir en Belgique :  “Je fais tout ce que je peux pour les attirer. La plupart des Français qui veulent éventuellement quitter leur pays sont des gens de qualité, brillants, qui ont fait des études… et qui ont beaucoup d’argent.” (Dans la DH du 27/02/07)

(**) Là, je ne donnerai pas de noms et pour cause !

Partager cet article
Repost0
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 09:02
"Vers l’Avenir" du 1er mars nous a signalé que le portrait du roi Albert II remplacera judicieusement le visage du Christ dans les quelques maisons communales ou hôtels de villes où ce symbole subsiste.  Telle est l’instruction du ministre Courard aux maïeurs wallons, qui ont reçu de sa part une circulaire les invitant à décrocher les derniers crucifix de leurs maisons communales. Si le ministre socialiste souhaite que soit respectée une “totale neutralité”, “compte tenu de l’évolution des mentalités et de la société belge en général”, c’est qu’il aurait reçu quelques plaintes : du Centre d’action laïque et de quelques autres organisations non précisées...
 
Pas de panique, aucune sanction n’est prévue. Au demeurant, le ministre précise que : “on ne doit pas forcément décrocher une peinture parce qu’elle représente une scène biblique si le tableau a un intérêt esthétique éventuel”.
 
Pas d’illusion non plus. Courard n’est pas victime d’une poussée de fièvre républicano-laïque puisqu’il ajoute que des photos de la famille royale doivent remplacer les crucifix.
 
C’est tout. Pas d’autres instructions sur d'autres signes ostentatoires - ou non - de prosélitisme religieux ou philosophique. Manque de courage ?
 
Les socialo-belgicains auront donc inventé une nouvelle forme de laïcité à la belge : la laïcité monarchomaniaque et christianophobe.
 
Allez ! Courard a bien mérité de Di Rupo !
 
D’ailleurs, pour compenser le « sacrilège de Mortsel », ne serait-il pas opportun que les photos de nos Souverains soient omniprésentes en Wallonie ? Ainsi, en vaquant à ses occupations quotidiennes, aucun humble sujet pourrait oublier que Sa Majesté pose sur lui un regard bienveillant. D'ailleurs, celle-ci, généreuse, ne vient-elle pas de verser gracieusement une dotation de 185 000 euros à la Marine ? A nos frais ?
Partager cet article
Repost0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 12:02

1. Autonomie constitutive complète
2. Autonomie fiscale et financière (surtout pour les entreprises)
3. Autonomie en matière de sécurité sociale (soins de santé et allocations familiales), de politique scientifique, de télécommunications, de coopération au développement
4. Autonomie maximale en matière d'emploi, d'énergie, de justice, de la sécurité et de la circulation routière
5. Régionalisation de l'infrastructure et de l'exploitation ferroviaire
6. Solidarité objective à l'égard de la Wallonie et de Bruxelles
 
Un peu dépassé, certes !
Mais à part ces quelques détails, eux non plus ne sont demandeurs de rien...
 
Merci à celui dont je me suis inspiré !

Partager cet article
Repost0
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 19:15

"Le roi Albert II a joué un rôle prépondérant dans la Croix-Rouge , un rôle repris par sa fille, la Princesse Astrid " a déclaré (sans rire) ce dimanche le Premier ministre en essayant de sauver les meubles dans cette institution qui, par essence, devrait être un modèle de solidarité. 
 
Le vice-président de la N-VA , Louis Ide, avait jugé samedi que les divergences communautaires au sein de la Croix-Rouge devaient amener les sections francophones et néerlandophones à "suivre chacune leur chemin". Selon M. Ide, le mécontentement du côté flamand existe depuis un certain temps, notamment en raison de dérapages budgétaires des francophones. Il s'est encore accru avec le refus de la princesse Astrid de convoquer un congrès national et la polémique au sujet de son assistante Stefanie Rutten. Celle-ci aurait été engagée dans "une tentative malhabile de la princesse de placer une personne de confiance à la Croix-Rouge afin de protéger sa propre position de présidente", a-t-il dit. (Belga)
 
Le Premier ministre, Guy Verhofstadt, regrette qu'une organisation aussi importante que la Croix-Rouge se trouve discréditée et que la Princesse Astrid y soit entraînée. Il est vrai qu’après Philippe et Laurent, ça commence à faire vachement désordre !

Partager cet article
Repost0
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 19:13

Habitant Nivelles,  je passe régulièrement, par la force des choses, devant la maison où s’est produit le quintuple infanticide mercredi dernier. Au-delà de l’horreur, de l’incompréhension, de la révolte, et de la réflexion que nous devons tous avoir sur notre société qui permet que se produisent de tels drames, j’ai été choqué de voir l’ampleur de la curiosité morbide qui y attire du monde. Profitant (?) du beau temps, c'est devenu un but de promenade ! Dès l’entrée du boulevard, des voitures ralentissent, cherchent le « bon » numéro, s’arrêtent... J’ai même vu des... (comment les qualifier ?) se faire prendre en photo devant la maison !
 
Comment est-ce possible ? Alors que, quelles que soient nos convictions religieuses ou philosophiques, le recueillement ou simplement le respect dû aux victimes s’impose.

Partager cet article
Repost0
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 18:16

Un billet récent sur un blog ami (Voir le lien à droite : "Je suis belge mais je me soigne" ) a attiré mon attention sur le fait que le magazine L’Express a rapporté récemment que le 23 novembre dernier, Dominique de Villepin, entouré de quelques collègues et députés, se serait écrié en écoutant Nicolas Sarkozy au journal de 20 heures de TF1 : « Quelle démagogie ! Quelle petitesse ! Quelle vision étriquée ! Il va faire de la France une Belgique ».  
 
Faire de la France une Belgique ! Quelle horreur ! Compte tenu du contexte, dans la bouche de Dominique de Villepin ce n’est certes pas un compliment ajoute François ! A juste titre.
 
Je n’ai pas été choqué par ces propos qui, comme toujours, une fois sortis de leur contexte peuvent tout dire et son contraire.
 
Ici, en Belgie-que, le sport national consiste à critiquer la France à chaque occasion. Il suffit de se brancher sur la RTB(f) - avec “F” comme fête !” pour être parfaitement (dés)informé de tout ce qui ne va pas ou pourrait ne pas aller en France.
C’est une forme de xénophobie, élevée au rang de culture nationale et qui curieusement ne fait jamais l’objet de la moindre critique  ou remise en question ! On peut tout y dire de la France, sauf du bien…  Un peu comme ces Flamands qui peuvent tout dire des Wallons sans que ça ne choque personne.
 
C’est que le monde politique et la presse à sa botte ont fait de la partie (française) francophone de ce pays, la population la plus politiquement analphabête du monde. La pensée unique y rêgne dans tous les commentaires. C’est le royaume des idées toutes faites.
Un autre exemple ? Le débat sur le projet de Constitution européenne y a été débattu en moins d’une demie heure au Parlement. Le temps de se servir un café...
 
Alors, moi, j’avoue, je suis assez d’accord avec de Villepin ! Il a l’air de très bien connaître la Belgie-que. (Il est vrai qu’il vaut toujours mieux connaître ses adversaires, surtout les plus hypocrites !)

Partager cet article
Repost0
3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 17:07

Etonnant !
 
Le "Monde de la Bible" (mars-avril 2007) a recherché les références à la Bible et à la religion dans les discours de trois candidats aux élections présidentielles (22 avril et 6 mai 2007) :
- Nicolas Sarkozy, candidat de la majorité sortante
- Ségolène Royal, socialiste
- François Bayrou, démocrate du centre
 
Les conclusions de Jean-Luc Pouthier, directeur de la rédaction du Monde de la Bible, ne manquent pas de surprendre :
Au total, «le discours le plus biblique, prophétique presque de bout en bout, semble être celui de Ségolène Royal. L'attitude la plus laïque est celle de... François Bayrou (...). Quant à Nicolas Sarkozy, il est de loin celui qui cite le plus le passé chrétien de la France (...) mais (son discours !) est aussi celui qui comporte à première vue le moins d'allusions, implicites ou explicites, à la Bible».

Partager cet article
Repost0
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 19:31

Et alors, faut-il vraiment en parler ? N’est ce pas un non-événement ? Sauf pour la presse francophone. Qui, en Flandre va sincèrement s’en émouvoir ?
 
Après tout, ce n’est jamais qu’un petit coup de canif de plus dans le « contrat des belges ». Il n’y a pas de loi qui impose d’afficher le portrait du chef de l’Etat dans les lieux publics, comme on le fait partout dans le monde. Il est vrai qu’il n’y a plus vraiment d’Etat… belge !
Et les méchants, ce sont ceux qui, minoritaires, ont fait cette proposition acceptée par la majorité municipale ! Amusant, non ?

Partager cet article
Repost0
1 mars 2007 4 01 /03 /mars /2007 18:29

Une phrase intéressante entendue (en flamand)  dans l'émission "Question à la une" d'hier soir...
 
" Il y a peut-être 30 % d'indépendantistes (de séparatistes ?) en Flandre et les 70 autres les laisseront faire "...
 
30 %, c'est en général ce qui est cité comme pourcentage de la population générale d'un pays qui se sent concerné par la politique... Les autres suivent. La fameuse majorité silencieuse. Celle dont François Perin, toujours (im)pertinent, a dit un jour : " Ce n'est pas parce qu'elle ne parle pas qu'elle est silencieuse, mais parce qu'elle ne pense pas ! "

Partager cet article
Repost0

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...