Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2006 1 20 /02 /février /2006 12:14
Dans ses « Carnets du samedi » dans « Le Soir » du 18 février, Pierre Bouillon reprend l’opinion exprimée par le candidat surprise à la présidence du parti bruxellois FDF à propos du manque de projet politique à opposer aux partis flamands. Il remarque fort justement que s’il existe bien chez eux des « sensibilités », il y a un projet commun. « Une intersection » écrit-il pour ne pas choquer son lectorat. Excès de pudeur ?
Je ne peux m’empêcher, lorsque je lis la liste des différentes tendances "au sud" - belgicains pour un retour à la Belgique « d’avant », fédéralistes stationnaires ou optimistes, (rares) confédéralistes, séparatistes (des « dingues » précise-t-il), monarchistes radicaux ou modérés (c’est selon…), républicains (belgicains, fédéralistes, confédéralistes, séparatistes, régionalistes, ce n’est pas précisé…), des rattachistes (tiens ! Un belgicisme !), des régionalistes, des communautaristes -  de le trouver quand même fort simplificateur. Il a raison de dire qu’il y a pas de projet commun à opposer (pourquoi opposer ?) aux Flamands. Il y en a trois. Deux utopiques et un réaliste.
 
Le choix majoritaire de la tendance pseudo unitaire allant du retour à l’ancienne Belgique aux différents avatars fédéralo-confédéralo-régionalo-communautariste (ouf !) est la plus répandue. Malgré l’échec historique du fédéralisme belge doublé d’une crise patente du régime, elle reste très mode comme celle « d’être monarchiste ». Mais elle ne peut aboutir. Il faut pour ça avoir un minimum de convergence avec le partenaire flamand. Ce qui n’est pas le cas. Basée sur le principe d'unanimité et de contagion qui joue sur la pression conformiste que le groupe exerce sur l'individu, cette position rassure (faussement) et permet de temporiser et (surtout) d’occulter le vrai débat en jouant les gros bras, tout en se donnant à peu de frais des allures de responsables face au désarroi de la population.
 
Ensuite, le choix du séparatisme wallon ou bruxellois ? Vous voulez rire ?
 
Le seul choix clair. C’est celui de la réunion de la Wallonie et de Bruxelles à la France, improprement qualifié de « rattachisme ». Choix certes peu rentable électoralement jusqu’ici, il est cependant  le seul économiquement, culturellement, politiquement et socialement réaliste ainsi que l’exprimait au travers de citations historiques – mais toujours d’actualité - André Schreurs dans le courrier des lecteurs du même journal. Ancien Directeur du Palais des Congrès de Liège et compagnon de route du Mouvement wallon depuis fort longtemps, il écrivait là en observateur lucide.
C'est aussi le seul scénario politique craint par toute la Flandre. Ce n'est pas un hasard.
Et l'idée progresse dans les esprits.

Partager cet article

Repost0

commentaires

« Le courage. C'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire »  (Jean Jaurès)
*
« (…) il n'existe aucun accommodement durable entre ceux qui cherchent, pèsent, dissèquent, et s'honorent d'être capables de penser demain autrement qu'aujourd'hui et ceux qui croient ou affirment de croire et obligent sous peine de mort leurs semblables a en faire autant. » (Marguerite Yourcenar)
*

« Ce qui nous intéresse ce n'est pas la prise de pouvoir mais la prise de conscience. » (Armand Gatti)

Les textes publiés ici sont évidemment libres de droits et peuvent être reproduits ou diffusés, en partie ou en entier... sans modération à condition d’en citer la source.

Recherche

Réunioniste

Pour la réunion à la France Mon action se base sur les Valeurs républicaines,
les déclarations des Droits de l'Homme et du Citoyen
1789 & 1793

La République indivisible, laïque, démocratique et sociale

Dans Le Rétro...

Pour y réfléchir

Vidéos

- Participation à Controverses (RTL) sur BHV…
- Message improvisé pour les législatives de 2007
- Interview sur TV-Com
- Chirac, une certaine idée de la France
- Mes pubs préférées sur le rugby
- Gendebien, un avis...
- L'identité wallonne est-elle incompatible avec l'identité française ?
- Religions, Neutralité ou laïcité de l'Etat
- "Bye bye Belgium"
- "Enregistrement, Evaluation et Autorisation des substances CHimiques" : Qu'en penser ?
- Attention à la publicité !
- Le Club du Net : Karl Zero et Dupont-Aignan
- Magnifique leçon de civisme d'Elisabeth Badinter.
- François Mitterrand

Textes

- Le vrai visage des Français
- Bicentenaire de la réunion de Mulhouse à la République
- La loi d'unanimité et de contagion
- L'heure décisive approche pour les Bruxellois
- Appel à la France, à tous les francophones :  pour une action mondiale pour le français et la Francophonie
- Les réformes des régimes de retraites - Comparons la Belgique et la France
- Un peu de tout... mais des infos utiles
- Du 24/10/62 au 24/10/63, pour comprendre les dessous d'une évolution institutionnelle (CRISP)
- Une histoire de la Wallonie (Institut Jules Destrée)
- Les pouvoirs en Wallonie et environs, mode d'emploi (Crisp)
- Wallons et Bruxellois francophones, pour en finir avec le syndrome de Stockholm !
- ISF - Impôt de solidarité sur la fortune, de quoi s’agit-il ?
 
- Aux origines de la frontière linguistique 
-
La Wallonie sauvera-t-elle l'Europe ? 

Autres sujets ?


Merci à
FreeFind !

Sur Le Feu...